Soirée ou Weekend d’EVJF / EVG ? Qualité ou Quantité?

En Angleterre, l’enterrement d’un célibat dure bien souvent tout un weekend. Le fait de se donner à fond pendant deux jours a ses avantages, mais y a-t-il aussi des dangers ? Comment tenir le coup pendant une beuverie de 48 heures ? Ces quelques idées et conseils vous sauveront des dangers potentiel et vous éviterons – je l’espère – de vous réveiller entre deux inconnus et avec un tatouage dans le bas du dos. Autrement dit : dans les bras de deux ladyboys Thaïlandais et avec un tramp stamp.

tramp-stamp-e1431335769770

Plein de temps pour vos activités

Le plus grand avantage de l’enterrement de vie de célibataire d’un weekend est probablement le fait que vous aurez un jour en plus pour vous justifier auprès de votre fiancée. Dans un weekend il y a aussi beaucoup plus de temps pour organiser des activités et braver ensemble cette charmante gueule de bois. Par contre, essayez à tout prix d’éviter une gueule de bois financière en planifiant toutes les activités bien à l’avance et fixez un budget à l’avance. Ne choisissez donc pas que des activités super chères et discutez du budget avec tous les hôtes de l’EVJF / EVG afin que chacun sache à quoi s’attendre. Le fait d’avoir plus de temps vous permettra de planifier des activités hors du commun du style paintball, saut en parachute voire même tout un enterrement de vie de célibataire à l’étranger. Bref, il y a un nombre infini d’options alors discutez-en avec le groupe, mettez-vous d’accord et n’oubliez pas de tenir compte du futur marié ou de la future mariée.

Variez les plaisirs

Un bon conseil : veillez à suffisamment varier les activités. Ne retournez pas dans les bars de grand matin; prévoyez quelque chose de reposant pour que tout le monde puisse suivre. Rien de tel que de se remettre ensemble d’une grosse soirée ou d’une activité sportive. Et grâce au petit débriefing dans le jacuzzi – avec une petite bière pour le fêtards purs et durs – vous comprendrez enfin pourquoi tout le monde a la même écorchure sur le front. Et puisqu’il n’y a pas d’enterrement de vie de jeune fille sans matinée au spa, les filles sauront quoi faire !

Organisez-vous!

Que vous organisiez un enterrement de vie de garçon à Istanbul ou un enterrement de vie de jeune fille à Paris, il faudra très bien le planifier à l’avance. Faites un planning ensemble et n’oubliez pas de varier les plaisirs. Ne prévoyez pas un programme trop serré, histoire de bien prendre le temps de se reposer et de se retrouver entre ami(e)s. L’idéal serait de pouvoir modifier le programme le jour J en fonction des envies du groupe et du déroulement de la journée. Le but est de vivre un weekend inoubliable et les idées folles sont ont bon début ! Enfin.. sauf si quelqu’un propose d’aller en Thaïlande ou de se faire des tatouages dans le bas du dos.

Delen