Votre enterrement de vie de garçon ou de jeune fille à l’étranger? C’est possible!

On sent le poids peser sur les épaules à partir du moment où on accepte la position du témoin. Laissez tomber la préparation du discours, oubliez les alliances : il faut se concentrer sur l’enterrement de vie de garçon.

L’EVG est quand même une étape importante dans toute cette aventure du mariage. Notamment la dernière soirée que le célibataire puisse s’arroser la gueule sans que sa future femme n’ait des remarques à faire. Combinez tout cela avec des défis et des activités amusants pour que cette EVG soit gravée dans les mémoires pour toujours.

City trip

Le célibataire veut savourer ses derniers moments de liberté avec des bons amis. N’empêche qu’il y a souvent des vieux mariés dans la clique qui veulent profiter de la vie libertine une deuxième fois. Se lâcher complètement se passe mieux dans un environnement inconnu: personne vous reconnaîtra quand vous êtes barbouillé de bière dans un déguisement ridicule pendant que votre ami célibataire collectionne des numéros de téléphone sur ses fesses. La decision est prise rapidement: faire la fête à l’étranger est la solution parfaite!

Le budget serré

Nous vous entendons penser. Le city trip, c’est cool tout ça, mais qui va payer? L’Europe, c’est cher et voyager hors de l’Europe… encore plus cher. Mais ne vous inquiétez pas! Voyager à l’étranger a quand même des avantages. Les compagnies aériennes à bas prix existent pour une raison, donc en prenez avantage!

Quelle destination?

Ça y est, vous vous êtes décidé: l’étranger, c’est parti! Mince, il faut encore choisir une ville. Paris, on connaît déjà la ville. Londres, trop cher. Amsterdam, peut-être que le red light district vous interpelle mais attendez. Vous souhaitez boire des cocktails et shots à volonté sans que votre portefeuille en prenne les coups? Pointez la flèche direction l’Ouest. Berlin, Cracovie: pensez aux repas débauchés à dix euro la personne et vous êtes arrivés à la bonne destination. En plus, Berlin est tellement à la mode avec tout ses hipsters que vous vous retrouverez dans des endroits tellement underground que la musique qu’ils y jouent sera seulement connu dans le reste de l’Europe au moment que votre premier enfant soit né. L’incarnation de cool.

Planifiez en avance

N’oubliez pas qu’il reste des choses à planifier – surtout si vous voulez aller à l’étranger. Mais il y a une bonne nouvelle: il n’y a pas trop de plus à organiser, que ça soit chez vous où dans un autre pays. Au lieu d’un minibus, ça sera les billets d’avions. Le moment même de l’EVG est le moment où on peut se lâcher complètement, mais au moment où on fait les valises, laissez l’alcool de côté. N’oubliez pas les accessoires pour faire la fête, parce que ça serait un peu bête de se promener en ville comme des cowboys, sans les chapeaux. Les affaires de monnaie sont aussi quelque chose à régler quand on est sobre. Comme vous vous occupez déjà de toute l’organisation, prenez l’intello du groupe pour faire les calculs. Du coup, vous ne serez pas la seule victime. Mais en ce qui concerne l’organisation, ne vous en faites pas. A votre EVG, c’est l’autre qui s’en occupe!

Delen